MAZERIER

Quand Mme De Sévigné séjournait au château de l' Anglard

Chateau de l anglard

Extrait de la lettre de Mme Sévigné à sa fille Madame de Grignan en 1676

«  A Langlard, chez M. L'abbé Bayard, lundi 15 Juin.

 « Je vins ici samedi comme je vous l'avais mandé. Je me purgeai hier pour m'acquitter du cérémonial de Vichy.... Plût à Dieu, ma chère enfant que par effet de magie blanche ou noire vous puissiez être ici !....  Vous admireriez le courage et l'adresse qu'il a eu de rendre une affreuse montagne, la plus belle, la plus délicieuse et la plus extraordinaire chose du monde.... « 

Vue sur la plaine depuis l anglard

Le Château de l'Anglard, situé sur un mamelon dominant la plaine de la Limagne et au loin  la chaine des monts du Forez, appartenait à la famille de l'Abbé Bayard.  Mme De Sévigné, qui « prenait les eaux » à Vichy, vint en séjour à l'Anglard du 11 au 16 juin 1676. La construction actuelle  remonte au 14e et 15e siècle. Cet ensemble est partagé entre deux propriétaires privés. Les communs du château sont aménagés en salles de réception.

Tour entree chateau

 

 

Dans la chapelle aménagée dans une des tours,  des peintures murales du 15e représentant  le Jugement Dernier ont été restaurées dans les années 1990  et sont inscrites à l'inventaire des monuments historiques.

 

La rénovation du château a commencé en 1961. Au fil des ans, les réparations se sont poursuivies, redonnant ainsi à l'Anglard sa physionomie d'autrefois au temps de l'Abbé Bayard et de Mme De Sévigné.

 

Mazerier au temps présent

Mazerier est un village de 290 h, principalement résidentiel du fait de sa proximité avec Gannat et la capitale régionale. La vie économique repose essentiellement sur l'agriculture, (On compte moins de 10 exploitants dont un éleveur de gibier), deux entreprises de prestations de service et un atelier d'une artiste graveur qui conçoit des timbres. Sa dernière réalisation représente la basilique d'Orcival

La vie associative a quelque peu périclité. Il ne reste actuellement qu'un club de foot et la société de chasse.

 

Les locaux de l'école publique ont été rénovés en 1956 et  inaugurés cette même année par Monsieur Guy Mollet. Elle a été fermée en 1989.  Les enfants fréquentent les écoles de Gannat. Une école religieuse accueillait les jeunes filles de la commune jusqu'à sa fermeture en 1910.

Dédiée à St-Saturnin, évêque de Toulouse, on accède à l'église par un porche du 11e siècle. Il subsiste à l'intérieur une peinture murale représentant les Rois Mages et son donateur Thévenin Voudable datant de 1383. Des sondages ont été effectués sous le crépi pour retrouver l'existence d'autres peintures. Ne cherchez pas la sacristie car elle a été ravagée par un incendie le 31 mars 2005.  En raison du mauvais état de la charpente du clocher qui était en ardoise, des travaux importants ont été réalisés  pour reconstruire un clocher couvert de bardeaux en chataignier. A sa pointe, un coq, doré à l'or fin, qui sert de girouette.

Eglise 3Porche eglise

 

Les rois mages

 

 

 

 

 

 

 

 

Au lieu-dit de la Vernue, deux châteaux sont implantés au bord de la Sioule et également un captage d'eau. Dans le bourg, on aperçoit le château de la Mothe

 

N'oublions pas que nous possédons un « petit bout » du viaduc d'Eiffel de Neuvial que nous partageons avec Bègues !

Quels enfants de Gannat et des environs ne connaissent pas le Centre Aéré situé sur notre commune ! Chaque fin d'année scolaire, la fête de l'Enfance crée de l'animation.

 

La commune est paisible et sans doute pour cette raison  l'habitat est en augmentation ; de nouvelles résidences s'implantent régulièrement mais non frénétiquement

 

                                                           Madeleine Beaussaron(Mazerier)

                                                           Christiane Méténier(Jenzat)

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau